Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil


                      
                      
Accueil « L'UMR « Membres « O « OZOUF-MARIGNIER Marie-Vic

Marie-Vic OZOUF-MARIGNIER

Directrice d’études
E.H.GO

54 boulevard Raspail 75006 Paris
Bureau B 04-16 (4e étage, bâtiment B, n°16)
tél. : (33)+ (0)1 49 54 24 65
Envoyer un message

Consulter mes archives ouvertes

FORMATION

1984 Doctorat de 3e cycle en Histoire et Civilisations, E.H.E.S.S., mention très bien, sous la direction de M. Roncayolo, « La représentation du territoire français à la fin du XVIIIe siècle, d’après les travaux sur la formation des départements ».

PARCOURS PROFESSIONNEL

Directrice d’études à l’EHESS depuis 2003, CHR-GGH-TERRES jusqu’en 2018, Géographie-Cités-EHGO à partir de 2018.
Directrice du Groupe de géographie et d’histoire des territoires, de l’environnement, des ressources et des sociétés (GGH-TERRES) jusqu’en 2018
Auparavant, maître de conférences de l’EHESS depuis 1990 et directrice du Groupe de géographie sociale et d’études urbaines de l’EHESS de 1995 à 2009

ACTIVITES ADMINISTRATIVES ET SCIENTIFIQUES

Membre du Conseil académique de PSL Université et de son bureau
Membre du Conseil de la formation de PSL Université et de son bureau
Depuis 2007 : responsable du master « Sciences sociales, territoires, et développement », aujourd’hui « Territoire et développement » et de la spécialité « Territoires, espaces et sociétés ».
Depuis 2007 : responsable des accords Erasmus de l’EHESS avec les universités ELTE de Budapest, de Catane et de Cluj et depuis 2010 directrice du Master Erasmus mundus TEMA « territoires européens : identité et développement ». Responsable à partir de juillet 2017, du master Erasmus mundus TEMA + Territoires européens, Patrimoine et développement. Il s’agit d’un programme d’études intégré en sciences sociales, délivrant un diplôme commun au grade de Master et spécialisé en l’histoire, l’état actuel et les perspectives des unités territoriales formant l’espace européen. (Établissements partenaires : Université Eötvös Loránd de Budapest, Hongrie, École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris, Université Charles de Prague, République Tchèque, Université de Catane, Italie, Université Laval de Québec, Canada)

En 2012, création du Labex Dynamite, Dynamiques territoriales, comme coresponsable avec Nadine Cattan, Géographie-Cités, Thierry Sanjuan, PRODIG, et Renaud Legoix, Géographie-Cités). Membre du Comité de direction, présidente du Conseil des partenaires jusqu’en 2016, et co-directrice (avec Lena Sanders et Patrice Brun) du groupe de travail « Systèmes de peuplement sur le temps long, temporalités et spatialités » jusqu’à aujourd’hui.

Vice présidente de la Commission d’Histoire de la géographie de l’Union géographique internationale (UGI) depuis 2017
Membre du conseil scientifique du Réseau National des Maisons des sciences de l’Homme (RnMSH)
Membre du conseil scientifique de l’Ecole Nationale Supérieure de Paysage de Versailles-Marseille (ENSP) jusqu’en 2019
Membre du Bureau de l’EHESS et directrice des enseignements et de la vie étudiante de 2011 à 2014
Membre du comité de direction et présidente du conseil des partenaires du LabEx DynamiTe de 2012 à 2016
De 2007 à 2011 Directrice de la formation doctorale « Territoires, sociétés, développement ».
De 2007 à 2009 : membre du conseil scientifique de l’Observatoire des territoires de la DIACT (Délégation interministérielle à l’aménagement et à la compétitivité des territoires).
Membre du comité scientifique de Les Études sociales.
Membre du comité scientifique de Techniques et cultures.

THEMES DE RECHERCHE

Formes et évolution des identités territoriales en France : départementalisation et régionalisme
Les revendications territoriales : pratiques et enjeux sociaux
Représentations mentales et savoirs géographiques : géographie et cartographie historique, histoire de la géographie
Aménagement du territoire : politiques, discours et pratiques.

ENSEIGNEMENTS

Communs et paysage. Lieux, pratiques, projets (séminaire de recherche)
Géographie et sciences sociales (séminaire de recherche)
Territoire et action publique territoriale (séminaire de recherche)
Territoire et histoire de la géographie (séminaire d’encadrement doctoral)
Enquête collective sur la métropole parisienne : interroger l’ancrage local du Campus Condorcet (atelier de terrain)
Villes en décroissance (séminaire de master)

PUBLICATIONS

Ouvrages
Ozouf-Marignier M.-V., 1989, La formation des départements. La représentation du territoire français à la fin du 18e siècle, Paris, Éd. de l’EHESS, 364 p. (1ère éd.). [2e éd., bibliographie aug,mentée, 1992].
Nordman D., Ozouf-Marignier M.-V., et al., 1989, Atlas de la Révolution française, vol. 4, Le territoire (1). Réalités et représentations, Paris, Éd. de l’EHESS, 106 p.
Nordman D., Ozouf-Marignier M.-V., et al., 1989, Atlas de la Révolution française, vol. 5, Le territoire (2). Les limites administratives, Paris, Éd. de l’EHESS, 125 p. + 6 cartes hors texte.

Directions d’ouvrage
Baudelle G., Ozouf-Marignier M.-V. et Robic M.-C. (sous la dir. de), 2001, Géographes en pratiques. Le terrain, le livre, la Cité, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 390 p.
Ozouf-Marignier M.-V. et Robic M.-C. (sous la dir. de), 2008, Lucien Gallois, Régions naturelles et noms de pays. Étude sur la région parisienne, Paris, Éditions du CTHS, 2008.
Sanders L., Bretagnolle A., Brun P., Ozouf-Marignier M.-V., Verdier N., (sous la dir. de), à paraître en 2020, Les mots-clefs des systèmes de peuplement dans le temps long,Tours, Presses Universitaires François Rabelais de Tours.
Ozouf-Marignier M.-V., Territoire et localité dans la France contemporaine. Autour de la notion de « pays »]. En préparation.

Articles dans revue à comité de lecture
Ozouf M.-V., 1979, « La Limagne : évolution d’une notion régionale dans la littérature géographique », Comité des Travaux Historiques et Scientifiques, Bulletin de la Section de Géographie, 84, p. 187-202, [https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6393072t/f189.image ]
Ozouf-Marignier M.-V., 1984, « Territoire géométrique et centralité urbaine. Le découpage de la France en départements, 1789-1790 », Les Annales de la Recherche Urbaine, 22, avril, p. 58-70, [https://doi.org/10.3406/aru.1984.1137]
Ozouf-Marignier M.-V., 1986, « Politique et géographie lors de la création des départements français (1789-1790) », Hérodote, 40, p. 140-150, [https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5622627b/f148.image.r=Ozouf]
Ozouf-Marignier M.-V., 1986, « De l’universalisme constituant aux intérêts locaux : le débat sur la formation des départements en France (1789-1790) », Annales, E.S.C., 6, nov.-déc., p. 1193-1213.
Nordman D., Ozouf-Marignier M.-V., 1989, « Atlas de la Révolution française, le territoire : réalités et représentations », Mappemonde, 89/4, p. 34-37, [https://www.mgm.fr/PUB/Mappemonde/M489/p34-37.pdf]
Ozouf-Marignier M.-V., 1993, « Les atlas régionaux en France : essai d’une préhistoire », Les atlas régionaux : conception, réalisation, utilisation, Bulletin du Comité français de cartographie, nos 136-137, juin-sept., p. 13-20.
Lepetit B., Ozouf-Marignier M.-V. et Salvemini B., 1993, « Pratiche dello spazio e identità sociali : temi e problemi di una riflessione in corso », Meridiana, 18, p. 141-150, [https://www.jstor.org/stable/23195131]
Ozouf-Marignier M.-V., Robic M.-C., 1995, « La France au seuil des temps nouveaux. Paul Vidal de la Blache et la régionalisation », L’Information géographique, vol. 59, p. 46-56, [https://doi.org/10.3406/ingeo.1995.6934]
Ozouf-Marignier M.-V., 1997, « Administration, statistique, aménagement du territoire : l’itinéraire du préfet Chabrol de Volvic (1773-1843) », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 44-1, janvier-mars, p. 19-39, [https://doi.org/10.3406/rhmc.1997.1852]
Ozouf-Marignier M.-V., 1999, « Entre tradition et modernité : les Recherches statistiques sur la ville de Paris (1821) », in Cadastres et recensements dans les villes capitales, Mélanges de l’École française de Rome, tome 111, 2, p. 747-762.
Ozouf-Marignier M.-V., 2000, « À l’origine du Nord et du Pas-de-Calais : logique administrative contre logique commerçante (1789-1790) », Revue du Nord, t. 82, n° 335, avril-sept., p. 423-434, [https://doi.org/10.3406/rnord.2000.3012].
Ozouf-Marignier M.-V., Verdier N., 2000, « L’événement : un objet historique à emprunter », L’espace géographique, t. 29, n° 3, 2000, p. 218-223.
Heffer J., Ozouf-Marignier M.-V., 2002, « L’histoire économique et les sciences sociales », Historiens et géographes, n° 380, oct., p. 239-247.
Ozouf-Marignier M.-V., 2003, « La monographie de “pays ” : le conflit entre science leplaysienne et géographie autour d’un monopole (1890-1910) », Revue d’histoire des sciences humaines, octobre, [https://doi.org/10.3917/rhsh.009.0013]
Ozouf-Marignier M.-V., 2004, « Le pays des leplaysiens : réalité sociale ou catégorie d’analyse », numéro spécial de la revue Les Études sociales, Les pays et leurs enjeux, 1er et 2e semestres, n ° 139-140, p. 7-38.
Ozouf-Marignier M.-V., 2004, « Le territoire, nouvelle vague », à propos du numéro « Territoires en questions » (1-2004), Ethnologie française, t. XXXIV, juillet-sept., n° 3, p. 531-533, [https://www.cairn.info/revue-ethnologie-francaise-2004-3-page-527.htm]
Ozouf-Marignier M.-V., Robic M.-C., 2007, « A França no limiar de novos tempos : Paul Vidal de La Blache e a regionalização », GEOgraphia, vol. 9, No 18, 2007.
Ozouf-Marignier M.-V., 2011, « Des Guides Joanne au Guide vert Michelin : points, lignes, surfaces », In Situ, revue des patrimoines, n° 15, Le patrimoine des guides : lectures de l’espace urbain européen.
Ozouf-Marignier M.-V., Verdier N., 2011, « Circonscriptions et réseaux de voies : un angle mort de la géographie historique », Etudes rurales, n° 188, 2011-2, p. 114-142.
Ozouf-Marignier M.-V., Verdier N., 2013, « Les mutations des circonscriptions territoriales françaises. Crise ou mutation ? », Mélanges de l’École française de Rome - Italie et Méditerranée modernes et contemporaines [En ligne], 125/2, mis en ligne le 15 janvier 2013.
Ozouf-Marignier M.-V., Weil F., 2015« Louis Bergeron », Entreprises et histoire, 2015/2, n° 79, p. 194-196, [https://www.cairn.info/revue-entreprises-et-histoire-2015-2-page-194.htm]

Autres articles
Ozouf-Marignier M.-V., 1988, « La décentralisation de 1789 », Projet, 213, sept.-oct., p. 62-71
Ozouf-Marignier M.-V., 2002, « Bassins hydrographiques et divisions administratives en France (XIXe-XXe siècle) », Trames, n° 10, 2002, p. 63-76.

Chapitres d’ouvrages
Ozouf-Marignier M.-V., 1988, “ La section ”, p. 103-104, “ Les représentants du peuple ”, p. 110-112, “ Un espace national ”, p. 459-461, in : Vovelle M. (dir.), L’État de la France pendant la Révolution (1789-1790), Paris, Éd. La Découverte, avril 1988.
Ozouf-Marignier M.-V., 1992 « La division du territoire : limites naturelles et limites politiques », in Corvol A. (dir.), La nature en révolution (1750-1800), Paris, 126-133.
Ozouf-Marignier M.-V., 1992, « L’environnement vu par des notables locaux à la fin du XVIIIe siècle », in Robic M.-C. (dir.), Du milieu à l’environnement. Pratiques et représentations du rapport homme/nature depuis la Renaissance, Paris, 57-88.
Ozouf-Marignier M.-V., 1992, « Géographie et histoire », in Bailly A., Ferras R. et Pumain D. (dir.), Encyclopédie de géographie, Paris, 93-107.
Ozouf-Marignier M.-V., 1994, « Les dimensions du département : la permanence d’un débat », in Chianéa G., Chagny R., Dereymez J.-W. (textes réunis par), Le département, hier, aujourd’hui, demain, Grenoble, 199-207.
Ozouf-Marignier M.-V., 1994, « Profilo biografico di un grande funzionario », in Assereto G. (dir.), G. Chabrol de Volvic, Statistica del dipartimento di Montenotte, Savona, Comune di Savona, t. 1, 19-39.
Ozouf-Marignier M.-V., 1998, « Centralisation et lien social : le débat du XIXe siècle en France », in Iachello E. et Salvemini B. (dir.), Per un atlante storico del Mezzogiorno e della Sicilia in età moderna. Omaggio a Bernard Lepetit, Naples, Liguori, 75-91.
Ozouf-Marignier M.-V., 2000, Traduction hongroise : « A centralizáció és a társadalmi kötődés : Vita a 19. Század első felének Franciaországában », in Czoch Gábor és Sonkoly Gábor (szerkestésében), Társadalomtörténet másképp. A francia társadalomtörténet új útjai a kilencvenes években , Debrecen, Csokonai Kiadó, 137-150.
Bonin S., Boutier J. et Ozouf-Marignier M.-V., 1998, « L’atlas, outil et expression de la recherche historique : l’exemple de l’Atlas de la Révolution française », in D’Almeida-Topor H. et Sève M. (dir.), L’historien et l’image : de l’illustration à la preuve, Metz, Presses universitaires de Metz, 177-188.
Ozouf-Marignier M.-V., Robic M.-C., 1999, « The Tableau is alive, and well... Reactions to the Tableau de la géographie de la France of Paul Vidal de la Blache », in Buttimer A., Brunn S. D., Wardenga U. (dir.), Text and image. Social Construction of Regional Knowledges, Leipzig, Institut für Länderkunde Leipzig, , Beiträge zur Regionalen Geographie, 49, 54-66.
Ozouf-Marignier M.-V., 2000, « Les géographes français et les “ mauvais pays ”, 1890-1930 », in Berdoulay V. et Soubeyran O. (dir.), Milieu, colonisation et développement durable. Perspectives géographiques sur l’aménagement, Paris, L’Harmattan, 73-84.
Ozouf-Marignier M.-V., 2000, « Le genre “ description géographique ” et ses équivalents en France dans la première moitié du XIXe siècle. Productions et finalités éditoriales », in Chabaud G., Cohen E., Coquery N., Penez J. (dir.), Les guides imprimés du XVIe au XXe siècle. Villes, paysages, voyages, Paris, Belin, 141-153.
Ozouf-Marignier M.-V., 2000, « Le Tableau et la division régionale : de la tradition à la modernité », in Robic M.-C. (dir.), Le Tableau de la géographie de la France de Paul Vidal de La Blache, Dans le labyrinthe des formes, Paris, Éd. du CTHS, chap. 8, 151-181.
Ozouf-Marignier M.-V., Robic M.-C., 2000, « Un Tableau à vif... La réception du Tableau de la géographie de la France de Paul Vidal de La Blache (1903-1997) », in Robic M.-C. (dir.), Le Tableau de la géographie de la France de Paul Vidal de La Blache, Dans le labyrinthe des formes, Paris, Éd. du CTHS, chap. 11, 251-270.
Ozouf-Marignier M.-V., 2001, « Engagement politique et essor de la géographie : Pierre Foncin, de Bordeaux à Douai », in Baudelle G., Ozouf-Marignier M.-V. et Robic M.-C. (dir), Géographes en pratiques. Le terrain, le livre, la Cité, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 105-116.
Ozouf-Marignier M.-V., Robic M.-C., 2001, « Introduction » et « Conclusion générale », in Baudelle G., Ozouf-Marignier M.-V. et Robic M.-C. (dir), Géographes en pratiques. Le terrain, le livre, la Cité, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 17-21 et 363-372.
Ozouf-Marignier M.-V., 1998, « La re-naissance des pays. De la géographie à la politique », Actualité du paysage, n°1, 55-69 (Actes du séminaire du DEA « Jardins, paysage, territoire » qui s’est tenu au ministère de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement les 15 et 16 mai 1998, sous la direction de A. Berque et B. Lassus, [Paris, Ecole d’Architecture de Paris-La Villette, 2002]).
Ozouf-Marignier M.-V., 2002« A földrajztudósok és a regionalizáció Franciaországban (1870-1920) », in Gyula Benda et András Szekeres (dir.), Tér és történelem, Budapest, L’Harmattan Kiadó, 173-183.
Ozouf-Marignier M.-V., 2002, « Territoire », in Duclert V. et Prochasson C. (dir.), Dictionnaire critique de la République, Paris, Flammarion, 598-604.
Ozouf-Marignier M.-V., 2006, « Géographie, urbanisme et aménagement du territoire en France dans la première moitié du XXe siècle », in Iachello E. (dir.) I saperi della città, Palerme, L’EPOS, 173-183.
Ozouf-Marignier M.-V., 2006, « Um domínio contestado : a geografia psicológica no tempo de Pierre Monbeig », in Angotti Salgueiro H. (dir.) Pierre Monbeig e a Geografia Humana Brasileira. A dinâmica da transformação, Bauru, dansEdusc, 57-85.
Ozouf-Marignier M.-V., 2006, « Province, département, profession : le débat de 1903 sur la décentralisation », in Bleton-Ruget A., Commerçon N., Gonod P. (dir.) Territoires institutionnels, territoires fonctionnels, Mâcon, Institut de recherche du Val de Saône-Mâconnais, 157-164.
Ozouf-Marignier M.-V., 2007, « Géographie politique et géographie savante : l’avant-propos de la Revue de géographie (1877) et celui des Annales de géographie (1891) », in Pont J.-C., Freland L., Padovani F., Slavinskaia L. (dir.), Pour comprendre le XIXe siècle. Histoire et philosophie des sciences à la fin du siècle,

Date de mise à jour : 27 décembre 2019

 
 

Géographie-cités 2011, Tous droits réservés