Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil


                      
                      
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Lire aussi
Accueil « Publications « Ouvrages « Maritime Networks, Port Efficiency, and Hinterland Connectivity in the Mediterranean

J.-F. ARVIS, V. VESIN, R. CARRUTHERS, C. DUCRUET ET P.DE LANGEN

Maritime Networks, Port Efficiency, and Hinterland Connectivity in the Mediterranean

World Bank Group

Ce livre explore de façon pratique les trois dimensions interdépendantes de la connectivité commerciale de l’espace méditerranéen : les réseaux maritimes, l’efficacité portuaire et la connectivité de l’Hinterland. La richesse et la complexité de cette ouvrage repose sur une approche associant à la fois orientations régionales et études des évolutions globales.

Pendant des millénaires, la Méditerranée a été l’une des régions commerciales les plus actives, soutenue par des réseaux de transport reliant ses villes riveraines, et au-delà, à leur arrière-pays. La Méditerranée a des structures et des routes commerciales complexes, mais avec des différences importantes par rapport au passé. Il ne s’agit plus d’une économie mondiale isolée : c’est à la fois une région commerciale et une zone de transit reliant l’Europe et l’Afrique du Nord au reste du monde à travers les réseaux maritimes.

Comprendre le fonctionnement de la connectivité commerciale en Méditerranée et ailleurs est important pour les décideurs, en particulier ceux des pays méditerranéen en développement, préoccupés par les avantages économiques des grands investissements dans les infrastructures. Une meilleure connectivité devrait accroître les échanges avec les marchés éloignés et stimuler les activités dans l’Hinterland.

Destiné à un large public (décideurs politiques dans les affaires maritimes, le commerce ou l’industrie ; professionnels du monde de la finance ou des institutions de développement ; universitaires) cet ouvrage combine une analyse empirique de la navigation microéconomique et des données portuaires avec trois études de cas sur une sélection de port (Espagne, Egypte et Maroc) et cinq études de cas sur le développement d’Hinterland (Barcelone, Malte, Marseille, Port Said Est et Tanger Med, Maroc).

Date de mise à jour : 1er juin 2018

 
 

Géographie-cités 2011, Tous droits réservés