Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil


                      
                      
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Lire aussi
Accueil « Evénements « Séminaires « L’hétérogénéité : enjeux théoriques, défis méthodologiques

21, 22 et 23 février 2017

L’hétérogénéité : enjeux théoriques, défis méthodologiques

Organisé par Anne Bretagnolle et Antonine Ribardière
Lieu : Institut de Géographie, 191 rue Saint-Jacques, Paris 5e

L’hétérogénéité, comme différence de nature, renvoie à une diversité porteuse de richesse, mais aussi à un verrou technique redoutable – que l’on pense au défi que constitue l’appariement de sources hétérogènes. Quelles sont les limites des traitements mis en œuvre, souvent fondés sur la recherche d’une moyenne ? Comment conserver la richesse de l’hétérogénéité et en même temps rendre possibles des comparaisons ? Au-delà de la question des bases de données, l’hétérogénéité, telle qu’elle peut caractériser un territoire ou une portion de territoire, est-elle socialement souhaitable ? Quels modèles de gouvernance la privilégient ? L’hétérogénéité s’opposerait-elle à l’intégration ? La formulation de cette question renvoyant aussi bien au champ de la géomatique qu’à celui de la géographie sociale… Retour ligne automatique
La question de l’hétérogénéité traverse ainsi largement le champ de la géographie : comme objet géographique, comme notion capable de saisir les caractéristiques d’un territoire, comme positionnement de recherche à même d’articuler approche qualitative et approche quantitative, comme réalité méthodologique, enfin, à l’heure des données massives.

Word - 2.1 Mo
Programme
Date de mise à jour : 30 janvier 2017

 
 

Géographie-cités 2011, Tous droits réservés