Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil


                      
                      
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Lire aussi
Accueil « Evénements « Journées d'études « Regards croisés sur la connaissance et la gestion des risques en France et au Québec

27 et 28 octobre 2016

Regards croisés sur la connaissance et la gestion des risques en France et au Québec

Ces Journées d’étude ont pour objectif de développer les liens entre chercheurs et institutionnels français et québécois qui travaillent sur les risques naturels, en termes de connaissance des aléas et des vulnérabilités sociales, mais aussi de gestion et de mise en œuvre des politiques publiques.

Les deux territoires – France et Québec - possèdent un certain nombre de points communs étant confrontés à des risques naturels : les grandes villes se sont particulièrement développées sur les berges de grands fleuves (Saint-Laurent, Loire et Seine), ainsi qu’en bordure littorale - et donc sont exposées au risque d’inondation ; le changement climatique en cours induit un accroissement de la fréquence et de l’intensité des aléas liés aux fortes précipitations pluvieuses et neigeuses, qu’ainsi qu’à la fonte du pergélisol dans les Alpes et dans l’Arctique. Les littoraux de l’Atlantique nord quant à eux sont soumis à un risque de tempêtes et de tsunamis (vagues de plus de 15 m de haut lors du tsunami de 1929 à Terre-Neuve). On a donc d’une part, des zones de très fortes densités humaines où l’essentiel des enjeux économiques et socio-politiques est concentré : les villes et leur conquête des espaces fluviaux et littoraux. D’autre part, les espaces à très faibles densités humaines sont soumis à des risques accrus en particulier, en raison du changement climatique en cours : les Alpes françaises et le nord canadien (Nunavut).

Les populations vivant dans ces territoires du risque sont inégalement préparées et protégées par les cadres institutionnels et réglementaires de leur pays respectif. Si la loi française a posé en particulier avec la Loi Barnier de 1995 des outils structurant la gestion des risques naturels et technologiques, le Canada et le Québec ont créé plus récemment les outils réglementaires de gestion et prévention des risques. Les Journées d’étude couvriront un champ large de disciplines afin d’aborder le risque dans son ensemble. Les objectifs principaux de ce colloque sont de faire un bilan : i) des questions communes et des spécificités nationales autour du risque et de sa gestion, 2) des compétences théoriques et méthodologiques de chacun afin de créer et renforcer les synergies pouvant déboucher sur une réponse commune aux appels d’offres.

Paris, Institut de Géographie (191 Rue Saint-Jacques, Paris 5e)

Word - 150.7 ko
Programme
Date de mise à jour : 4 novembre 2016

 
 

Géographie-cités 2011, Tous droits réservés