Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil


                      
                      
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Lire aussi

DIME-SHS

GLOCALMAP

Durée:2017-2019

Cette enquête obtenue auprès du programme ELLIPS du DIME-SHS permettra de proposer une première photographie de la situation des perceptions des niveaux territoriaux pertinents pour la population française.
Plus qu’un simple inventaire de la représentation des niveaux territoriaux, nous souhaitons tester à travers ce questionnaire l’hypothèse d’une compétition voire d’une transition historique entre deux systèmes d’organisation territoriale de la vie en société.
D’un côté, le système « État-Département-Commune », héritier du processus séculaire de formation des États-Nations et ayant atteint son gabarit optimal au XIXe siècle.
D’un autre côté, le système « Union européenne-Région-Intercommunalités-Quartiers » qui se développe lentement dans les interstices du précédent tout au long du XXe siècle et émerge comme un concurrent de plus en plus sérieux au début du XXIe siècle.
Ce nouveau système ne serait cependant pas une simple réplique du précédent mais correspondrait à de nouveaux modes d’organisation de la société davantage polycentrique et réticulaire que le précédent, au moins dans un premier temps.
Les questions posées dans le questionnaire devraient permettre de mieux comprendre ce double système et, en particulier, de vérifier l’hypothèse d’une transition dans les représentations entre les générations les plus anciennes (qui ont connu la fin de la période de domination du système État-Département-Commune et ont assisté à toutes les étapes d’élargissement de l’Union Européenne) et les générations plus récentes (qui sont nées avec les lois de décentralisation et ont vécu d’emblée dans une Union Européenne à 15, 25 ou 27).

Le projet est porté par le GIS-CIST en partenariat avec l’UMR Géographie-cités (S. Berroir, C. Didelon-Loiseau, C. Grasland) et l’UMR-IDEES (A. Brennetot)

Date de mise à jour : 30 août 2016

 
 

Géographie-cités 2011, Tous droits réservés