Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil


                      
                      
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Lire aussi
Accueil « Publications « Ouvrages « Revue d'économie régionale et urbaine n° 4/2015

GRASLAND C., LE TEXIER M.

Revue d’économie régionale et urbaine n° 4/2015

Une famille de mesures d’intégration internationale des territoires. Applications aux cas du commerce international (1995-2007) et de la diffusion des pièces euros étrangères en France (2002-2011)
Résumé

Comment mesurer le degré d’intégration internationale des territoires (villes, régions ou pays) dans une perspective comparative, dans le temps ou l’espace ? Les auteurs suggèrent dans un premier temps de décomposer le concept en trois dimensions complémentaires : (i) les indicateurs d’intensité de l’intégration internationale qui mesurent la part des relations internationales par rapport à l’ensemble des relations nouées par un territoire ; (ii) les indicateurs de diversité de l’intégration internationale qui mesurent le degré de dispersion des relations internationales d’un lieu, toutes choses égales quant à leur intensité ; (iii) les indicateurs de portée de l’intégration internationale qui évaluent le poids relatif des relations internationales mettant en jeu des lieux proches ou éloignés. Ils proposent, dans un second temps, une méthode de filtrage par modèle gravitaire permettant de distinguer des relations internationales « banales » et des relations internationales « spécifiques ».

Date de mise à jour : 10 novembre 2015

 
 

Géographie-cités 2011, Tous droits réservés