Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil


                      
                      
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Lire aussi
Accueil « Publications « Ouvrages « Migrations en Méditerranée. Permanences et mutations à l’heure des révolutions et des crises

SCHMOLL C., THIOLLET H. et WIHTOL de WENDEN C.

Migrations en Méditerranée. Permanences et mutations à l’heure des révolutions et des crises

Editions du CNRS

La mort de migrants et de réfugiés tentant d’atteindre les portes de l’Europe par la Méditerranée a mis en évidence les contradictions et la fragilité de l’Europe face aux crises qui touchent le Moyen-Orient et l’Afrique, dans un contexte marqué par une récession économique globale. À travers ses diverses contributions, cet ouvrage rappelle que l’Europe forme, avec la rive sud de la Méditerranée, un espace migratoire régional, où chaque État est pays de départ, d’accueil, de transit, et souvent tout cela à la fois.

En Méditerranée, trois espaces migratoires se structurent autour de trois types de mobilités : des migrations de travail, des migrations de transit, et des migrations forcées des demandeurs d’asile. L’analyse des pratiques des migrants et des politiques de contrôle de la mobilité dans une région qui constitue l’une des plus grandes lignes de fracture du monde, est au cœur de cet ouvrage.

En identifiant les éléments de continuité et de rupture, les auteurs interrogent l’évolution des systèmes migratoires sur la longue, moyenne et courte durée, les transformations des formes de mobilité, ainsi que les changements institutionnels, culturels, politiques, économiques et sociaux qui les accompagnent et les déterminent. Ils reviennent sur les effets de frontières, de géographies et d’histoires migratoires, les appartenances et les identités locales, nationales, régionales et transnationales, tout en proposant de dépasser une vision euro-centrée. Un éclairage précieux sur la crise migratoire.

Avec les contributions de Mehdi Alioua, Olivier Clochard, Delphine Pagès El Karoui, Nicolas Lambert, Lisa Anteby Yemini, Naïk Miret, Maurizio Ambrosini, Ali Bensaâd, Elena Ambrosetti, Marie Bassi, Antonina Levatino, Nathalie Bernardie-Tahir, William Berthomière, Thomas Lacroix, Kamel Doraï, Cyril Roussel, Jean-Pierre Cassarino, Manlio Cinalli, Stéphane De Tapia, Giulia Fabbiano, Anna Triandafyllidou, Serge Weber, Nicholas Van Hear, Farida Souiah, Ferruccio Pastore, Carolina Kobelinsky, Thibaut Jaulin, Shoshana Fine.

Date de mise à jour : 9 novembre 2015

 
 

Géographie-cités 2011, Tous droits réservés