Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil


                      
                      
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Lire aussi
Accueil « Evénements « Séminaires « Les écritures du géographique

Février 2015 à juin 2015

Les écritures du géographique

Organisé par :
Pascal Clerc, Maître de conférences à l’ESPE de Lyon, EHGO
Olivier Orain, Chargé de recherche au CNRS, EHGO
Muriel Rosemberg, Maître de conférences à l’UPJV, EHGO

Séminaire mensuel de février à juin, le vendredi de 10h à 13h (à l’exception de la séance introductive qui se tiendra un jeudi)

Lieu : EHGO-Géographie-cités, 13 rue du Four, 75 006 Paris (3ème étage, bibliothèque)

Ce séminaire entend développer l’investigation des formes savantes de l’écriture géographique en les mettant en contact et en tension avec d’autres formes de textes qui portent également des modalités de connaissance ou de questionnement géographiques (le sentiment paysager, le rapport aux lieux ou à l’espace, le devisement régional, etc.) : l’écriture de fiction sous tous ses registres, mais aussi le texte descriptif, le récit de voyage, l’essai, ou encore les écrits intimes. On fait en effet l’hypothèse que les formes d’écriture savante ne procèdent pas seulement d’un formatage disciplinaire, mais tout autant d’une matrice culturelle dans laquelle s’inscrit l’activité scientifique. Les choix d’écriture du monde savant (dispositifs rhétoriques, références culturelles, postures et genres scripturaires) seront dans cet esprit mis en perspective avec des pratiques d’écritures artistiques (et des réflexions sur ces pratiques) qui leur sont contemporaines.
Les écritures : le pluriel renvoie à la diversité des langages textuel et iconique (photographie, cinéma, cartographie, schématisation) et des dispositifs qui les combinent de façon variée. En ne privilégiant aucun type d’écrit, on vise à centrer le questionnement sur le geste d’écriture en tant que lieu d’élaboration d’une pensée, et sur les relations entre formes d’écriture et conceptualisation géographique. On s’attachera ainsi aux dessous de l’écrit en interrogeant la présence dans le texte des conditions de son élaboration (les marques de l’activité de recherche, de pensée ou d’écriture) ou en explorant un genre comme l’écrit intime (textes de géographes qui n’étaient pas destinés à la publication, tels la correspondance ou les carnets de voyages).

Jeudi 26 février 2015
Pascal Clerc, Olivier Orain et Muriel Rosemberg (EHGO - UMR Géographie-cités)
Les dessous de l’écrit : la présence de l’activité de recherche, de pensée ou d’écriture dans le texte

Vendredi 27 mars 2015
Samuel Thévoz (Fonds national suisse de la recherche scientifique)
Toposensibilités : enjeux de géographie littéraire.

Vendredi 15 mai 2015
Muriel Rosemberg (EHGO - UMR Géographie-cités)
L’écriture essayiste

Vendredi 12 juin 2015
Théo Soula (EA Patrimoine. Littérature. Histoire, Toulouse 2)
Géographie de la phrase : la spatialité comme principe d’écriture chez Jacques Réda ?

Le séminaire d’Avril est remplacé par les Journées d’études géolittéraires qui se tiendront les 20 et 21 à l’Institut de Géographie, rue St-Jacques (voir annonce sur le site de l’UMR)

Date de mise à jour : 18 janvier 2017

 
 

Géographie-cités 2011, Tous droits réservés