Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil


                      
                      
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Lire aussi
Accueil « Recherche « Programmes scientifiques « Collectivités locales « Faire ses courses dans le Grand Paris 2030

Mairie de Paris

Faire ses courses dans le Grand Paris 2030

Durée : décembre 2013 – décembre 2016

Résumé Grand Public

A l’horizon 2030, la métropole parisienne sera dotée d’un vaste réseau, le Grand Paris Express, jalonné de nombreuses gares assurant la correspondance avec le réseau préexistant. Lieux de transit, les gares sont aussi des lieux de commerce et des lieux de vie en lien avec le quartier dans lequel elles s’insèrent. Au croisement de la géographie et de l’urbanisme, ce projet de recherche s’intéresse à la manière dont les quartiers de gare se construisent comme de nouveaux centres dans la métropole, ainsi qu’aux impacts urbains et sociaux de ces nouvelles gares sur la ville. Comment vont-elles transformer le paysage commercial des quartiers concernés comme de la métropole dans son ensemble ? Entraîneront-elles des changements dans la composition sociale des quartiers environnants ? En quoi vont-elles modifier les pratiques d’achat des riverains et des Franciliens ? Pour répondre à ces questions, le projet de recherche s’appuie d’une part sur l’analyse de données concernant les commerces, la population et les déplacements, d’autre part sur des enquêtes auprès des décideurs, des investisseurs privés et des habitants dans cinq futurs quartiers de gare situés dans le Nord-Est de la métropole parisienne. En considérant que les gares seront associées à d’autres équipements et commerces – Saint-Denis Pleyel et le Stade de France, Triangle de Gonesse et Europacity, Noisy-Champs et l’Université, etc. – et traversées chaque jour par des milliers d’usagers, nous souhaitons vérifier si ces quartiers peuvent devenir des centres à part dans une métropole où le rôle de Paris comme centre serait en définitive un peu moins fort. L’un des enjeux est de contribuer à l’amélioration des outils d’aménagement et de planification à disposition des pouvoirs publics, en vue d’une bonne intégration des territoires et des populations dans une métropole plus équilibrée.

Coordinateurs : Antoine Fleury et Matthieu Delage

Date de mise à jour : 11 décembre 2015

 
 

Géographie-cités 2011, Tous droits réservés