Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil


                      
                      

ANR

Makara

Durée : 2013 - 2016

La société face aux changements de " qualité " des eaux de surface (France, XIXè-XXè siècles)

La Directive Cadre Européenne sur l’eau (2000) a contribué à modifier en profondeur le regard porté sur nos eaux, leur gestion et leurs vulnérabilités. Ce projet qui mobilise historiens, géographes, politologues, juristes, sociologues, géochimistes, hydrologues et ingénieurs, a pour ambition de revisiter le concept de qualité des systèmes hydriques selon une approche pluridisciplinaire, alliant sciences environnementales et sciences de l’environnement, c’est-à-dire analyse des discours et descriptions de l’état du milieu, afin de comprendre comment la notion de qualité a été définie par de multiples acteurs au cours des XIXe et XXe siècles, mais aussi quelle en est sa part socialement construite, quelles sont les ruptures ou les changements dans la conception de la qualité, et comment la société a réagi à ces changements « réels » ou socialement construits.

Projet dirigé par Laurence Lestel (UMR Sysiphe), associant l’UMR 7619 Sisyphe (CNRS et Université de Paris VI), l’UMR Géographie-Cités, l’UMR 6590 ESO, l’EA 6293 GéoHydrosytèmes Continentaux et l’IRSTEA.

Responsable pour Géographie-Cités : Sabine Barles (responsable de la tâche 2 : la qualité définie : émergence et transformation de la réglementation, 1854-2012)

Date de mise à jour : 21 mars 2013

 
 

Géographie-cités 2011, Tous droits réservés