Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil


                      
                      
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Lire aussi
Accueil « L'UMR « Membres « D « DUROUDIER Sylvestre

Sylvestre DUROUDIER

Doctorant
P.A.R.I.S

U.M.R. Géographie-cités
13 rue du Four 75006 PARIS
Tel : 01 40 46 40 00

Université Paris Diderot - Paris 7
7 Rue Watt, 75013, PARIS
Tel : 01 57 27 71 85

Sylvestre DUROUDIER est agrégé de géographie (2012), ATER à l’Institut de géographie alpine de l’Université Grenoble-Alpes, et doctorant à l’Université Paris 7 Denis Diderot et au sein de l’UMR 8504 Géographie-Cités . Sa thèse, amorcée en octobre 2012, est dirigée par Claude GRASLAND et Renaud LE GOIX. Cette recherche vise à apprécier les discontinuités spatiales dans les villes intermédiaires des Etats-Unis, éclairant le débat sur les effets de seuil liant la taille des villes à l’ampleur et à la forme de la division sociale de l’espace. La notion de discontinuité est particulièrement approfondie dans une perspective multidimensionnelle (sociale, spatiale, temporelle). Ces éléments s’inscrivent dans une réflexion plus générale sur les espaces urbains aux Etats-Unis, souvent laissés dans l’ombre d’un discours dominant sur les plus grandes métropoles. L’effort méthodologique porte d’une part sur l’articulation des méthodes quantitatives et qualitatives aux échelles fines et de manière diachronique, impliquant les enjeux de la reconstruction des mailles et l’interpolation des données ; et d’autre part, l’articulation multiscalaire des phénomènes de discontinuité (échelles intra- et inter-urbaines), dans le but de faire émerger d’éventuels modèles.

FORMATION

Depuis 2012, Doctorat, Université Paris 7 Denis Diderot, Directions : Claude Grasland et Renaud Le Goix.
Sujet : Discontinuités spatiales et division sociale de l’espace dans les villes intermédiaires des Etats-Unis

2012, Agrégation de géographie

2012, Master 2 Recherche de géographie, spécialité Géoprisme (anciennement Carthageo et ATEG), Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Mention très bien.
Sujet : Discontinuités spatiales et division sociale de l’espace dans les villes moyennes des Etats-Unis

2011, CAPES d’histoire-géographie

2009, Master 1 de géographie, spécialité Carthagéo, Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Mention Très Bien.
Sujet : Les contextes locaux de la pauvreté en métropole. Etude comparée de Los Angeles, Paris et Mexico

2008, Licence de géographie, Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Mention Bien.

PARCOURS PROFESSIONNEL

2016-2017, Attaché temporaire d’enseignement et de recherche, Université Grenoble-Alpes, Institut de géographie alpine.

2015-2016, Attaché temporaire d’enseignement et de recherche, Université Paris 7 Denis Diderot, UFR GHES, Département de géographie.

2012-2015, Allocataire de recherche/Moniteur, Université Paris 7 Denis Diderot, UFR GHES, Département de géographie.

Eté 2010, Vacataire de recherche, terrain à Los Angeles (durée : 1 mois), Programme ANR IP4, dirigé par Renaud Le Goix, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, U.M.R. Géographie-Cités 8504.
Accéder au texte

2009-2012, Vacataire-tuteur en géographie, pour les niveaux L1-L2-L3, Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

DISTINCTIONS, BOURSES

2015, Bourse d’aide à la mobilité doctorale, École doctorale de géographie de Paris (ED 434).

2014, Bourse de mobilité doctorale, Programme Alliance, Université de Columbia.

2012-2015, Contrat doctoral, Ecole doctorale de Géographie de Paris (ED 434), Université Paris Diderot – Paris 7, U.M.R Géographie-Cités 8504.

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES

2012-2014, Représentant des doctorants à l’Ecole doctorale de géographie de Paris (site de l’ED 434).

ACTIVITÉS SCIENTIFIQUES

Depuis 2017, Correspondant pour Belgéo, revue belge de géographie (évaluateur).

Depuis 2015, Projet Grandes métropoles, Axe de recherche "Information territoriale locale", Collège international des sciences du territoire (CIST).

Depuis 2014, Groupe de travail GT2.4, Labex Dynamite.

2014, Co-organisation de la Journée des jeunes chercheurs de l’Institut de Géographie de Paris (JIG) : "Crise(s) ? Dysfonctionnements territoriaux ou facteurs de production de l’espace ?", 10 avril 2014 (site de la journée).

2013, Co-organisation de la Journée des jeunes chercheurs de l’Institut de Géographie de Paris (JIG) : "Géographie des marges, marges en géographie", 22 avril 2013 (site de la journée).

Depuis 2012, Membre du comité éditorial des Feuilles de Géographie. Rénovation de la revue en 2015.

Depuis 2012, Membre du comité éditorial de Cybergéo, revue européenne de géographie (correcteur).

THEMES DE RECHERCHE

Inégalités socio-spatiales : processus de ségrégation, effet de contexte, problèmes de catégorisation, relégation, gentrification, enclavement, fermeture et enfermement, ruptures et discontinuités.

Notion de ville : définitions statistiques, théoriques, empiriques, subjectives, représentations et discours sur la ville en tant qu’entité géographique.

Notion de discontinuité : ruptures brutales dans l’espace, limites, seuils, barrières, frontières, séparations et différenciations, rapports spatiaux radicaux, cartes mentales, constructions psychologiques de l’espace et des barrières.

Etats-Unis et Canada, toutes approches géographiques (ségrégation, fait urbain, risques, wilderness, mobilités, organisation politique, régionalisme, etc.).

Approches géographiques : urbaine, sociale, radicale.

Approches systémiques : analyses multiscalaire et multiniveaux, systèmes en géographie physique et humaine.

Méthodes : effets socio-spatiaux liés à la taille, au niveau ou au rang des phénomènes (notamment des villes), effets de seuil, mailles de recensements, reconstruction temporelle, interpolation des données.

PUBLICATIONS ET COMMUNICATIONS

Article

Duroudier S., 2016, « La ségrégation raciale des villes américaines diminue-t-elle toujours ? », Urbanités, Dossier « Les villes américaines de l’ère Obama : quels héritages ? ». Accéder au texte

Duroudier S., 2014, « Les divisions-socio-spatiales dans les villes intermédiaires des Etats-Unis. Perspective de recherche à partir de la notion de discontinuité. », L’Espace géographique, Vol. 43, No.2, 134-147. Accéder au texte

Autres publications

Duroudier S., Le Goix R., Nussbaum F., 2017, « L’Amérique urbaine et l’élection présidentielle », CartO, Vol.40, No. mars-avril 2017, 34-35.

Communications

Duroudier S., 2017, « Identifier les villes intermédiaires : essai de définition opératoire aux Etats-Unis », Treizièmes rencontres de ThéoQuant, Besançon, 17-19 mai 2017.

Duroudier S., 2016, « Comprendre les formes des séparations socio-spatiales dans les villes intermédiaires des États-Unis », Journée d’étude « Études urbaines nord-américaines : état des lieux et prospective », Nanterre, 4 mai 2016.

Duroudier S., 2015, « Qu’est-ce qui fait discontinuité dans les villes intermédiaires américaines ? Le cas de Raleigh, capitale de Caroline-du-Nord. », Douzièmes rencontres de ThéoQuant, Besançon, 20-22 mai 2015. Accéder à la présentation

Duroudier S., 2015, « Quelle approche des séparations socio-spatiales dans les villes intermédiaires des Etats-Unis ? », Doctorales de l’ASRDLF->, Marne-la-Vallée, 2-4 février 2015. Accéder au résumé

Duroudier S., 2014, « Measure the trajectories of social discontinuities : the case of Tampa, FL », Session Understanding Neighborhood Change, AAG Annual Meeting, Tampa, 8-12 avril 2014. Accéder au résumé

Duroudier D., 2013, « Intermediate cities in the US : discussing the thresholds of a category », Session Complex Urban systems soutenue par la Commission urbaine de l’IGU, AAG Annual Meeting, Los Angeles, 9-13 avril 2013. Accéder au résumé

Pour consulter les archives ouvertes de cet auteur

Il se peut que ce membre n’ait pas encore de publications dans nos collections

Date de mise à jour : 27 février 2017

 
 

Géographie-cités 2011, Tous droits réservés