Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil


                      
                      
Accueil « Partenariats « Réseaux scientifiques « Collège international des sciences du territoire (CIST)

Collège international des sciences du territoire (CIST)

Les sciences du territoire

Plusieurs des principaux défis auxquels les sociétés contemporaines sont confrontées (changement climatique et transition énergétique, vieillissement, augmentation des inégalités sociales, urbanisation et nouveaux rapports ville-campagne, décentralisation et développement local, dépassement de l’Etat nation et intégration européenne, mondialisation et nouvelles relations Nord-Sud…) comportent une importante dimension territoriale. Par exemple, la problématique du développement durable et de la diminution des ressources énergétiques carbonées ne se limite pas à des réponses techniques (énergies renouvelables, biocarburants) mais appelle aussi des réponses sociales (changements de pratiques, politique fiscale) et en particulier territoriales : préférence aux systèmes de transports collectifs, villes plus compactes, nouvelles normes d’habitat…

Ces transformations trouvent un écho important auprès de l’Union européenne notamment : l’UE a approuvé en mai 2007 un « Agenda territorial » qui fixait de nouvelles priorités en matière d’harmonisation des politiques sectorielles européennes pour assurer un développement harmonieux des villes et des régions. Le Traité de Lisbonne de 2009 a modifié le titre XVII du Traité instituant la Communauté européenne, en ajoutant la « cohésion territoriale » à la cohésion économique et sociale : l’Union, désormais, « promeut la cohésion économique, sociale et territoriale ».

Les disciplines et champs constitués sur une référence à l’espace (géographie et géopolitique, environnement, aménagement, urbanisme, architecture, histoire urbaine et sociologie urbaine, sciences et pratiques du développement…) doivent apporter une contribution essentielle à la résolution de ces questions, en interaction forte avec les autres sciences sociales (histoire, économie, droit…), les sciences de la nature, les sciences de la santé, et les sciences de l’ingénieur (géomatique, modélisation, analyse des systèmes complexes…). Cet ensemble interdisciplinaire dessine un champ qui prend progressivement forme : les « sciences du territoire ».

Voir en ligne : Collège international des sciences du territoire (CIST)

Date de mise à jour : 12 juin 2011

 
 

Géographie-cités 2011, Tous droits réservés